Institut Savoir Manger

Dé-sucrez-vous!

Dé-sucrez-vous!

Mai 31, 2017 dans Nouvelles

Dé-sucrez-vous!

Sucres simples ou complexes, hydrates de carbone, amidon, féculents sont différents termes utilisés pour distinguer les différents membres de la grande famille des glucides. Il y en a des plus recommandables que d’autres.

 

Quels rôles jouent les glucides dans notre corps?

  • La principale fonction des glucides est de nous fournir l’énergie nécessaire pour réaliser nos activités quotidiennes.
  • Ils jouent aussi un rôle dans le fonctionnement et la structure des cellules, des tissus et des organes.
  • Les fibres, qui sont aussi des glucides, sont impliquées dans la santé et la régularité intestinales.

 Quelques définitions des sucres pour s'y retrouver

Tous les sucres que nous mangeons sont transformés en glucose pour usage immédiat par le corps ou pour maintenir les réserves sous forme de glycogène dans le foie et les muscles, constituant une source d’énergie disponible très rapidement. Quand ces réserves sont pleines, l’excès de glucose est stocké sous forme de graisse.

 Les glucides sont classifiés selon le nombre de molécules de sucre qu’ils contiennent.

  • Les sucres simples sont les monosaccharides (fructose, glucose) et les disaccharides (lactose, sucrose). Parce qu’ils sont vite assimilés, ils sont utiles pour fournir de l’énergie rapidement à l'organisme lors d’un effort physique ou pour alimenter le cerveau.
  • Les sucres complexes tels les amidons, sont des polysaccharides. Ils sont composés de plusieurs sucres simples accrochés les uns aux autres et constituent la réserve d’énergie des plantes (légumes racines, céréales et légumineuses). Leur assimilation est généralement plus lente que celle des sucres simples car il faut davantage de temps pour les digérer. Ainsi, ils contribuent à la satiété et au contrôle de l’appétit.
  • Les sucres complexes comprennent aussi les fibres qui sont très peu digérées. Nous en reparlerons dans un autre article.

 Consommation à la hausse, recommandations à la baisse

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de réviser les recommandations concernant la quantité de sucre ajouté aux aliments (à la maison ou en industrie). Elle propose de réduire notre consommation à 10 % de notre besoin énergétique. Cela équivaut à 25 g soit six cuillères à thé de sucre par jour, pour un adulte et la moitié moins pour les enfants, soit un peu plus de 9 kg par an.

Consommation de sucre par personne par an

  • Canada = 34 kg
  • Union européenne = plus de 38 kg
  • USA = plus de 45 kg (dont 15 kg viennent des boissons sucrées)

On retrouve 9 à 10 c. à thé de sucre dans une seule canette de boisson gazeuse régulière ou de boisson énergisante.
Nous sommes loin de la coupe aux lèvres pour rejoindre les recommandations de l’OMS, cela parce que nous en consommons en douce un peu partout.
Le sucre est un aliment très pur de grande qualité. Ce qui peut être nuisible dans la recherche de la qualité globale en alimentation, est la place qu’il prend, c’est l’abus de sucre.
Contrôler le sucre que nous ajoutons nous-mêmes est une question de bon vouloir. Certaines habitudes sont plus tenaces que d’autres, comme terminer son repas avec un dessert ou mettre de la confiture sur les rôties du matin.

Redonnons au sucre sa place d’occasion. Il faut se dé-sucrer et malheureusement l’utilisation de substituts de sucre ne nous y aide pas puisque nous conservons notre goût pour le sucre.

 Statistiques sucrées…

  • Les boissons sucrées sont responsables d'environ 184 000 décès chaque année à travers le monde.
  • Le Brésil est le plus grand producteur de sucre et il contrôle 50% des exportations de ce produit dans le monde. Avec ses 60 kg de sucre par personne par an, il est au top de la consommation individuelle.
  • L’Inde, à cause de son grand nombre d’habitants, est le pays qui consomme le plus de sucre. Cependant, chaque personne ne consomme que 16 kg par an. L’Inde occupe le 2e rang des pays producteurs de sucre.
  • 75% du sucre provient de la canne à sucre, cultivée dans les régions tropicales et 25 % provient de la betterave à sucre produite dans les régions tempérées, notamment en Europe et aux États-Unis.
  • La consommation de sucre ajouté est en baisse ou stable dans les pays occidentaux et en hausse dans les pays en développement.
  • En 1890, seulement 3 personnes sur 100,000 avaient le diabète de type 2. En 2012, presque 8,000 personnes sur 100,000 ont un diagnostic de diabète de type 2 et plusieurs autres ont des symptômes de prédiabète!
Mots-clés : glucides

Dans la catégorie Nouvelles

Soyez maître du sel

04-13-2017 dans Nouvelles
Le sel, plus précisément sa partie sodium, se classe parmi les ennemis les plus redoutables de notre assiette. Il est mis à l'index partout et accusé de nuire à notre espérance et notre qualité de vie. Pourtant que serait notre vie sans sel, nous avons besoin de sel. Il est essentiel à la…

Lire plus ›

Festins végétariens au quotidien

02-22-2017 dans Nouvelles
Un livre pour apprendre à bien se nourrir en intégrant de plus en plus de mets et de menus végétariens.

Lire plus ›

Le prêt à manger bon pour qui et pour quoi?

11-04-2015 dans Nouvelles
Depuis cent ans notre assiette a fait le tour du monde. On peut dire aujourd'hui que la cuisine traditionnelle d'ici et d'ailleurs s'est enrichie de nouvelles saveurs. Le temps consacré à la préparation des repas est passée de 6 à 8 heures par jour dans les familles de nos grands-parents à une…

Lire plus ›

Le moindre effort c'est ketchup

11-04-2015 dans Nouvelles
En moins de cent ans, notre société s'est profondément transformée. Nos habitudes de vie ont évolué en fonction du moindre effort. Nous sommes victime de l'amélioration de nos conditions de vie et de travail. En cherchant à nous faciliter la vie, nous avons occulté le côté valorisant…

Lire plus ›

Danielle Lamontagne

Nutritionniste et auteure

Achetez en ligne

Obtenez en prime un mini guide alimentaire végétarien

Livre recette végétarien Festin Végétarien Danielle Lamontagne  Nutritionniste

Ajoutez cet ABC du végétarisme dans votre collection pour mieux vivre.

Voir aussi le Guide alimentaire végétarien et végétalien